Aéromodélisme FSAM

En tant que fédération faîtière de sept Associa­tions régionales d’aéromodélisme, la Fédéra­tion suisse d’aéromodélisme (FSAM) s’implique politiquement et professionnellement pour les intérêts de plus 7’450 membres répartis dans 176 clubs d’aéromodélisme; elle apparaît ainsi comme la plus grande fédération de discipline au sein de l’Aéro-Club de Suisse. Pour les pilotes sportivement actifs, la FSAM organise en outre l’aéromodélisme sportif national selon les directives de la fédération internationale mondiale du sport aérien: la Fédération Aéronautique Internatio­nale (FAI).

Prérequis optimaux pour les pilotes-aéromodélistes
L’objectif suprême de la Fédération suisse d’aéromodélisme est d’encourager et de cultiver l’aéromodélisme dans toute sa diversité, peu importe que celui-ci soit pratiqué comme tran­quille occupation de loisir ou comme sport de haut niveau exigeant. Dans cet esprit et conformément à son image de marque, elle fonctionne en coordination féderaliste avec les associations régionales d’aéromodélisme.

Les membres d’un club d’aéromodélisme de la FSAM profitent de terrains de vol exploités réglementairement et avec égards, ainsi que d’une magnifique camaraderie. Les débutants comme les avancés y trouvent en outre tous conseils quant au choix, à la construction et à l’exploitation sûre des modèles réduits d’aéronefs. En bref, la FSAM ap­porte aux aéromodélistes les meilleures conditions pour une entrée dans l’aéromodélisme et l’exercice à long terme d’un hobby fascinant – sans échecs frustrants et inutiles et dans la meilleure harmonie avec la nature et l’environnement. Autre appui fourni par la FSAM aux clubs et pilotes-aéromodélistes: l’assurance globale avec responsabilité civile et pro­tection juridique, pour l’activité des comités de clubs égale­ment. Avec la FSAM, les aéromodélistes disposent d’une for­te représentation politique face aux autorités et aux pouvoirs publics, tout comme d’une représentation d’intérêts conjoin­tement avec les autres partenaires du système global de l’aviation, et de l’aviation légère en particulier.

Faire voler des modèles réduits est une judicieuse occupation de loisirs pour tous âges et tous sexes. La grande majorité des pilotes-aéromodélistes pratiquent ce hobby comme équilibrage face à la vie scolaire ou professionnelle. Chez les jeunes, il n’est pas rare que ce hobby constitue la base d’une future carrière professionnelle dans l’aviation.

www.modellflug.ch